CleanArtPlanet

Quand nous avons du vague à l’âme, nous nous tournons vers la mer. Et la mer, vers qui se tourne-t-elle ?

❁
۩
☀
☀
ᛦ
ᛦ
♫
✈
፠
⚔
❁
✓
✪
0
⚔
⚜
⚜
✂
8)
⿕
0

Trash To Art

Perdus, un jouet, un briquet, une tong, ces objets sont nos traces ancrées dans la mer. La géante supporte leur fardeau en les ballotant dans son vaste berceau.

Et puis un jour, la mer les libère. C’est tout ce qu’elle sait faire, la mer, enfanter. Généreuse, la mer nous rend au centuple tout ce que nous lui abandonnons.

Comme il y a bien longtemps la mer nous a donné vie, nous l’avons quittée pour marcher sur des sables mouvants.

Mais la mer n’est pas cette autoroute pour bateaux offrant de multiples horizons à tous les marins du monde, la mer n’est pas cet aquarium géant qui nourrit l’humanité en multipliant les pêches miraculeuses, la mer n’est pas cette réserve d’eau infinie qui décide de nos climats, la mer n’est pas notre prochain pourvoyeur de pétrole ou de matière première pour poètes mal inspirés.

42°55'30.130"N 9°21'43.860"E

Victime !

Changer le monde est une idée bien trop vaste ... Mangeons du plastique !

38°8'36.130"N 24°3'6.470"E

Fruit de mer !

C’est jetable, c’est dans la nature ... Mais n’est-ce pas dans notre nature de jeter ?

42°55'35.080"N 9°21'30.010"E

Eureka !

L’humanité aurait-elle changé le monde davantage que le monde notre humanité ?

42°57'51.840"N 9°20'50.730"E

Pied nu !

La vie, le vide, l’eau, l’au-delà, de la ville à la mer, de la vie à la mort ...

42°56'42.790"N 9°21'34.09"E

Pas pied !

Sous l’eau, rien n’est plus transparent

événements & expositions

Dernière exposition

Pavillon France – Exposition Universelle

2015

Exposition native du collectif Clean Art Planet

Milan

L'opportunité d'aborder la thématique des emballages à propos de l'alimentation, a motivé Clean Art Planet pour habiller la grande arche du Pavillon France. Sa vision distante et irrévérencieuse a été sacrifiée au profit du lobby agro-alimentaire. L'art demeure le parents pauvre.

Visiter l'expo

Le Grenelle De La Mer

2009

Rue du Mont Thabor, Paris

Exposition native du collectif Clean Art Planet

A la demande du ministère de l'écologie, Clean Art Planet répond présent et imprime sa vision du devenir des fonds marins.

Visiter l'expo

Festiventu

2010 et 2013

Exposition native du collectif Clean Art Planet

Calvi, Corse

De retour en Corse, là où elle est née en 2008, Clean Art Planet crée l'évènement sur l'île et rend un hommage solennel à la mer !

Visiter l'expo

Grande Synthe

2011

Exposition native du collectif Clean Art Planet

Galerie Robespierre, Paris

Appelé à innaugurer la Galerie d'Art Robespierre, Clean Art Planet mobilise la population et crée une fresque à partir des objets de la plage la plus au nord de France.

Visiter l'expo

Club Med

2011

Exposition native du collectif Clean Art Planet

Punta Cana

En partenariat avec le Club Med, Clean Art Planet expérimente son workshop au mini club, avec le concours des enfants pour les sensibiliser à la polution marine.

Voir l'événement
3
1
2
3
3
3
1
2
3
1
2
3

Rejoignez clean art planet

En savoir plus sur nous

L'association clean art planet

Un plasticien, un photographe, un réalisateur, CLEAN ART PLANET est une association née de la volonté de trois artistes, hommes d’images et de rivages. Tout est parti du Cap Corse, région préservée et reculée, quasi inaccessible depuis la terre mais tellement vulnérable depuis la mer. Sur chaque plage, les déchets plastiques ont supplantés les bois flottés.

C’est à partir des déchets de la mer que CLEAN ART PLANET a aiguisé son regard, ses propos, sa création. Dans sa couleur comme dans sa forme, la singularité d’un simple morceau de plastique véhicule toutes les contradictions de notre époque et de nos sociétés.La surproduction terrestre de nos objets se télescope au cycle lent de leur décomposition marine. La notion de village global a désormais levé les mystères de notre planète. Cette mutation scelle la finition du monde.

Depuis des millénaires, la spiritualité emprunte le chemin des arts pour nous parler au plus près, là où la sensibilité de notre humanité est la plus palpable.

CLEAN ART PLANET estime que certaines œuvres créées collectivement peuvent atteindre un hors du commun, universel. Le trio d’artistes se propose d’expérimenter, une création non figée, une œuvre commune, une résonnance raisonnée.Pour étendre son impact, pour faire bonne mesure avec la dimension planétaire du milieu marin dans lequel elle puise ses objets comme son sel, CLEAN ART PLANET a décidé d’investir internet pour décupler sa capacité de création artistique à l’international, au service d’une œuvre incomparable.

La méditerranée a été la mer intérieure à partir de laquelle l’homme a exploré la terre. C’est depuis cet espace limité que CLEAN ART PLANET veut expérimenter une reconstruction où la mer redeviendrait le lien commun. 400 ans après Hugo Grotius, l’espace juridique international qui gouverne la mer doit changer de paradigme. CLEAN ART PLANET milite pour que les mers du monde deviennent un tout indivisible, un continent universel commun à toute l’humanité, une frontière unique qui touche tous les pays du monde en même temps.

LES MEMBRES

Charlie Sansonetti

Charlie Sansonetti

Réalisateur, en ami proche du couple d’artistes, a imaginé un scénario où cette vision particulière et commune jouerait un rôle moteur et profiterait à tous. En se baptisant collectif d’artistes Clear Art Planet, l’artiste n’est plus un, mais multiple. Et en se transmutant en association Clean Art Planet, (from Clear to Clean), les artistes dessinent un chemin à l’image de la mutation constante subie par les matières qu’ils exposent. Sans prétendre nettoyer la Mer, en la délestant de quelques objets seulement, Clean Art Planet entend nettoyer notre regard posé sur les créations anarchiques de la Mer pour mieux interpeller les inconsciences du monde terrestre.

Thierry Ledé

Thierry Ledé

En tant que photographe fondateur, œuvrant pour « the Clean Art Planet project », explique : « ma démarche de photographe a longtemps consisté à saisir des instants de vie en extérieur avec des mannequins, des enfants, aux 4 coins du monde. Lorsque je me suis penché sur ces objets incroyables, j’ai vu leur vécu qui me sautait aux yeux. Je les ai pris sans chichi, sans mise en scène, comme des instantanés, en pensant qu’ils auraient pu appartenir à tous les gens que j’avais photographiés jusqu’ici, un peu partout sur la planète, souvent pas loin de la Mer. »

Gilles Cenazandotti

Gilles Cenazandotti

Plasticien, il est à l’origine de la récolte incessante des objets trouvés de la Mer depuis plusieurs décennies, à la pointe du cap corse. Enfant déjà, avec son père, il ramassait les bois flottés, comme il est de tradition dans la région. Toutes ces formes uniques ont nourri son imagination et sont à l’origine de sa vocation. Depuis les années 70, le pétrole et les objets industriels ont supplanté les objets naturels qui sont tout aussi riches de forme, de couleur, de passé. En les disposant, en les accumulant, en les agençant, l’artiste crée à partir des créations de la Mer, pour raconter un peu de notre histoire en marche.